Jean Racine


Jean Racine poète français tragique 1639 1699 Il est considéré, à l'égal de son aîné Pierre Corneille, comme l'un des deux plus grands dramaturges classiques français


En 1662, il reçoit une pension du roi grâce à des odes : la Convalescence du Roi et la Renommée aux Muses. Il fait enfin jouer l'une de ses pièces par Molière, la Thébaïde, en 1664, puis Alexandre le Grand en 1665. C'est le succès de la tragédie Andromaque (1667) qui assure sa réputation. Après une comédie, les Plaideurs, en 1668, il revient définitivement à la tragédie et donne successivement Britannicus (1669), Bérénice (1670), Bajazet (1672), Mithridate (1673), Iphigénie (1674) et Phèdre (1677). Membre de l'Académie française depuis 1673, il est nommé historiographe du roi et renonce alors au théâtre.